AMALVI Christian

Portrait de amalvi
Statut : 
Enseignant chercheur
Corps : 
PROFESSEUR DES UNIVERSITES
Habilitation à diriger des recherches : 
Oui
CNU : 
Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l'art ; de la musique
Composante : 
UFR 3 - Faculté Sciences Humaines & Sciences de l'Environnement
Ecole doctorale : 
ED Langues, Littératures, Cultures, Civilisations
Organisme d’affectation : 
Université Paul-Valéry Montpellier 3

 

                                                        

  1. Publications depuis juin 2013

 

 

            Thème 1 : Societas

           

Sous la direction de Christian Amalvi, Ombres et lumières du Sud de la France. Les lieux de mémoire du Midi, Paris, les Indes savantes, 2 vol. 2015-2016, 359 + 526 p.

 

 

            Thème 2 : Imperium

 

Sous la direction de Christian Amalvi et de Rémy Pech, Histoire de Montpellier, Toulouse, Privat,  2015, 925 p.

 

 

            Thème 3 : Quid novi ? changements et devenirs des formes et des savoirs

 

Christian Amalvi, « D'un sombre Moyen Age à un Moyen Age en pleine lumière : les regards de l'histoire sur une période fictive », Cahier sur « L'attractivité du Moyen Age », Espaces tourisme et loisirs, n° 312, mai juin 2013, p. 68-75.

 

Christian Amalvi, « Représentations scolaires et populaires de la Nouvelle France de la IIIe à la Ve République », dans Les Représentations de la Nouvelle-France et de l’Amérique du Nord, actes du 133e congrès du CTHS de Québec (juin 2008) sous la direction de Sophie Linon-Chipon et Hélène Richard, Paris, Editions du CTHS, 2013, p. 87-96. coll. CTHS – Histoire.

 

Sous la direction de Claudine Chevrel, L’Histoire de France montrée par la publicité ; préface de Christian Amalvi, Paris, Paris-Bibliothèques, 2013, p. 10-23.

 

Christian Amalvi, « L’Histoire de France racontée par la publicité : les affiches du roman national au XXe siècle exposées à la Bibliothèque Forney du 30 janvier au 28 avril 2013 : brèves réflexions sur les usages de l’iconographie populaire dans la France contemporaine », dans Sociétés & représentations, automne 2013, n° 36, p. 221-233.

 

Christian Amalvi, « Catholicisme et nationalisme. Les métamorphoses nationalistes de Jeanne d’Arc, de la Troisième à la Quatrième République : 1870-1946 » dans Confessiones et nationes. Discours identitaires nationaux dans les cultures chrétiennes : Moyen Âge – XXe siècle. Textes réunis par Mikhaïl-V. Dmitriev et Daniel Tollet, Paris, Honoré Champion, 2014, p. 265-279.

 

 Christian Amalvi, « L’iconographie de « nos ancêtres les Gaulois » dans les manuels scolaires de la IIIe à la Ve République », dans le catalogue de l’exposition Tumulte gaulois, représentations et réalités présentée au musée Bargoin et au musée d’art Roger Quilliot de Clermont-Ferrand (2à juin – 24 novembre 2014), Lyon, Fage éditions, 2014,  p. 36-37.

 

Christian Amalvi, « De l’art et la manière de « fabriquer » le Moyen Âge, de l’époque romantique à nos jours », conclusions des actes du colloque de Nancy (8-10 novembre 2012) La naissance de la médiévistique. Les historiens et leurs sources en Europe (XIXe – début du XXe siècle). Etudes réunies par Isabelle Guyot-Bachy & Jean-Marie Moeglin, Genève, Droz, 2015, p. 505-512.

 

 

Christian Amalvi, « Gaston de Foix dans la littérature scolaire et populaire destinée aux écoles et aux familles, de l'époque romantique à nos jours », dans les actes du colloque de Rome (juin 2013)Voir Gaston de Foix (1515-2012). Métamorphoses européennes d'un héros paradoxal publiés sous la direction de Joana Barreto, Gabriele Quaranta et Colette Nativel, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, p. 115-129.

 

Christian Amalvi, « Fernand Braudel : L’homme derrière le maître des Annales », dans Fernand Braudel, L’Homme, actes du colloque de Nîmes (10 avril 2010), sous la direction de Jean-Marc Roger, Nages, Association Maurice Aliger, 2015, p. 67-80.

 

Christian Amalvi, « Objets de mémoire : 1940-2015 », dans, sous la direction de Jean-François Muracciole et Guillaume Piketty, l’ Encyclopédie de la Seconde Guerre mondiale, Paris, Robert Laffont, 2015, p. 894-899 coll. Bouquins.

 

Christian Amalvi, « L’Année Quatorze dans les manuels d’histoire de l’enseignement secondaire français de 1962 à 2012 dans,  sous la direction de Hélène Baty-Delalande et Carine Trévisan, Entrer en guerre, Paris, Hermann, 2016, p. 327-340 Cahier textuel.

 

Christian Amalvi, « Le Génocide des Arméniens de 1915 dans les manuels de l’enseignement secondaire français au XXe et XXIe siècle », dans Exprimer le génocide des Arméniens. Connaissance, arts et engagement, sous la direction d’Annick Asso, Héléna Demirdjian et Patrick Louvier ; préface de Vincent Duclert, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 65-75.

 

Christian Amalvi, « Conclusion de la seconde partie du colloque : la musique inspirée par Jeanne d’Arc », dans  le dossier « Jeanne d’Arc en Histoire et en musique » publié sous la direction de Catherine Guyon & Nadège Taureau, Annales de l’Est, numéro 2, 2015, p. 261-265.

 

Christian Amalvi, « Epilogue aux actes de la journée d’études de Toulouse (novembre 2013) Le document : dialogue entre Sciences de l’information et de la communication et Histoire », réunis et publiés par Patrick Fraysse, Jessica de Bideran, Julie Deramond, Toulouse, Cépaduès éditions, 2017, p. 185-188 Information, Documentation, Communication, collection dirigée par Cécile Gardiès.

 

Christian Amalvi, « Le Tour de la France par deux enfants. Devoir et patrie fut-il un bréviaire de la Revanche entre 1877 et 1944 ? », contribution aux actes du colloque de Berlin (mars 2014) : Héros et mythes héroïques, une construction sociale et culturelle. Allemagne, France, Japon. Actes publiés par Steffen Höhne, Gérard Siary, Philippe Wellnitz, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 2017, p. 137-146 Weimarer Studien zu Kulturpolitik und Kulturökonomie, vol 11.

 

Christian Amalvi, « L'Affaire Dreyfus au miroir du cours Malet-Isaac (1920-1960 », contribution  aux actes du colloque international de Montpellier des 7 et 8 décembre 2006 L'Affaire Dreyfus et ses conséquences, publiés sous la direction de Carol Iancu, Iasi, Editura Universitatii « Alexandra Ioan Cuza », 2017, p. 191-196.

 

 

Autres publications :

 

Christian Amalvi, Compte-rendu de Moyen Age et Renaissance au Collège de France. Leçons inaugurales sous la direction de Pierre Toubert, Michel Zink et Odile Bombarde, Paris, Fayard, 2009, Cahiers de civilisation médiévale, t. 56, n° 224 bis, 2013, p. 513-515.

 

Christian Amalvi, « Deux regards contemporains sur Alésia », Lecture critique des ouvrages de Jean-Louis Brunaux, 27 septembre 52 avant J.C., Alésia, Paris, Gallimard, 2012 (Les Journées qui ont fait la France) et de Yann Le Bohec, Alésia, 52 avant J.C., Paris, Tallandier, 2012 (L’Histoire en batailles), Revue française de science politique, vol. 64, n°3, juin 2014, p. 518-521.

 

Christian Amalvi, « Le tour des Alpes par deux auteurs », contribution au dossier Ecoliers des montagnes, L’Alpe, Grenoble, Glénat/Musée Dauphinois, n° 70, automne 2015, p. 24-29.

 

Christian Amalvi, Préface au recueil des Commémorations nationales 2017, Paris, Editions du Patrimoine, 2016, p. 7-9.

 

Christian Amalvi, « Georges Frêche a-t-il sacrifié le vieux Montpellier ? », La Gazette de Montpellier, n° 1487, 15-21 décembre 2016, p. 10.

 

Christian Amalvi & Rémy Pech, « Pourquoi une nouvelle Histoire de Montpellier ? », Bulletin historique de la ville de Montpellier, n° 38, 2016, p. 108-109.

 

Direction de thèses

 

Sandrine Besse, Usages historiographiques et politiques de la mémoire en Grèce depuis 1974

 

Thomas Valero, Mémoires plurielles de Jean Jaurès : 1914-2014

 

Thèses soutenues depuis juin 2013 :

 

Le jeudi 12 novembre 2015, à l’Université Paul Valéry, à l’annexe de Saint-Charles, soutenance de la thèse de Hannah Schneider, « L’Eglise au péril de l’Histoire. Les Histoires de l’Eglise françaises et allemandes au XIXe siècle (1801-1914), images partisanes du passé ».

 

Le samedi 12 décembre 2015, à l’Université Paul Valéry, à l’annexe de Saint-Charles, soutenance de la thèse de Richard Vassakos : « La guerre des Panthéons. Les affrontements symboliques en France méridionale de Munich à la Libération. »

 

 

Autres responsabilités scientifiques :

Christian Amalvi est responsable du master d’Histoire « Parcours Modernités : sociétés, cultures et religions (XVIe-XXIe siècle) », dont les objectifs sont – dans ses trois dimensions : sociétés, cultures et religions – de proposer aux étudiants d’inscrire leur recherche dans une réflexion commune sur cette notion complexe de Modernités. Concept à la fois sociologique, politique, historique et idéologique, la modernité, souvent pensée comme le triomphe définitif de la raison, la destruction des traditions, des appartenances, des croyances, s’est présentée à la fois comme une rupture opérée avec le passé – la fameuse querelle souvent renouvelée des  Anciens et des Modernes) et comme un projet inachevé.

                       Fort d’une tradition et d’une compétence reconnues des enseignants-chercheurs dans le domaine de l’histoire sociale, culturelle et religieuse, ce parcours se décline en quatre approches complémentaires : une réflexion sur les définitions, les grilles de lecture possibles, les enjeux épistémologiques ; une analyse des mutations culturelles et sociales, mais également une analyse des mutations religieuses ; enfin des études de cas transversales en phase avec les derniers développements de la recherche.

 

Eléments à valoriser concernant la pratique de l’interdisciplinarité :

 

                       Il suffit de parcourir la table des matières des deux volumes des Lieux de mémoire du Midi pour relever la pratique naturelle de l’interdisciplinarité dans les travaux collectifs que j’ai l’honneur de diriger. Les collaborateurs de cet ouvrage appartiennent en effet non seulement aux quatre horizons universitaires de l’écriture de l’histoire – antiquité, Moyen Age, âge classique et modernes, époque contemporaine et temps présent – mais aussi au territoire des plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales : histoire de l’art et archéologie ; géographie ; ethnologie et anthropologie ; philologie occitane ; histoire du cinéma ; histoire de la bande dessinée ; littérature française ; musicologie, entre autres

 

Perspectives d’évolution de ma recherche :

 

                       Jusqu’en 2011, j’ai presque toujours travaillé sur les usages de la mémoire et sur une histoire culturelle à l’échelle nationale. Depuis cette date, sans pour autant abandonner mes axes de recherche initiaux, j’ai réorienté mes travaux de recherche vers la mémoire régionale, et plus particulièrement un grand Midi qui s’étend de l’Aquitaine au comté de Nice.

                       Christian Amalvi, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paul Valéry – Montpellier3.

 

                                  

 

 

 

 

 

 

  • BESSE Sandrine,
    L'héritage du passé dans la grèce moderne. , Doctorat Histoire spécialité Histoire contemporaine , depuis le
    08/11/2011
  • WOZNIAK David,
    Béziers : ombres et lumières d'un club historiques (1911-2018) , Doctorat Histoire spécialité Histoire contemporaine , depuis le
    20/11/2018
  • Historiographie de Jean Jaurès : continuités, ruptures et recompositions dans les preprésentaitons d'un grand homme. , Doctorat Histoire spécialité Histoire contemporaine , depuis le
    20/10/2014
  • Amalvi, Christian,dir , Ombres et lumières du Sud de la France. Les lieux de mémoire du Midi, vol. 2, Les Indes savantes (La boutique de l'histoire n°2), 2016, 526 p., Direction d'ouvrages, 2016
  • Amalvi, Christian,dir , Ombres et lumières du Sud de la France: les lieux de mémoire du Midi, vol. 1, Les Indes savantes (La Boutique de l'histoire n°1), 2015, 359 p., Direction d'ouvrages, 2015
  • Amalvi, Christian,dir , Pech, Rémy,dir , Histoire de Montpellier, Privat, 2015, 925 p., Direction d'ouvrages, 2015
  • Kirschleger, Pierre-Yves, Amalvi, Christian, François Guizot et Edgar Faure, caciques du Sud, célébrés à Paris, mais privés de mémoire méridionale ? , dans Amalvi Christian ed., Ombres et lumières du Sud de la France: Les Lieux de mémoire du Midi. Volume I, Les Indes savantes, 2015, p. 325-326 , Articles et actes dans des colloques et chapitres d'ouvrages, 2015
  • Amalvi, Christian, Challet, Vincent, Mémoire méridionale et européenne de saint Roch, du XIVe au XXIe siècle, dans Amalvi Christian ed., Ombres et lumières du Sud de la France: les lieux de mémoire du Midi. Vol. 1, Les Indes savantes, 2015, p. 193-195, Articles et actes dans des colloques et chapitres d'ouvrages, 2015