Présentation

Présentation

Destiné aux personnes ayant une bonne connaissance de la langue et de la culture chinoises (titulaires d’une licence LLCER chinois ou d’un diplôme équivalent), le Master LLCER parcours « Etudes chinoises » propose une formation avancée en études sinologiques. La formation dure 2 ans.

L’accent est mis en première année sur la méthodologie de la recherche (recherche en civilisation, recherche en littérature, recherche bibliographique…), sur l’interculturalité ainsi que sur la pratique réflexive de la traduction et l’analyse de documents. L’étudiant devra acquérir au cours de cette première année des compétences, des savoirs et des savoir-faire qui lui permettront de devenir un spécialiste de la Chine. Encadré par son directeur de recherche, il devra par ailleurs rédiger un mémoire de recherche d’une longueur de 40 pages afin de mettre en application toutes les connaissances acquises au cours de sa formation initiale.

En deuxième année, différents séminaires sont consacrés à des thématiques culturelles : cinéma en contexte de censure, continuité et ruptures culturelles, écriture en situation constrictive, dissidence, contre-culture, médias. L’étudiant apprendra à établir des notes de synthèse à partir de documents de natures et de types divers ainsi qu’à produire des textes de qualité en français et en chinois.

Au dernier semestre (S4), l’étudiant qui souhaite parfaire sa maîtrise en techniques de recherche académique et présentation de travaux universitaires pourra choisir l’option « Renforcement recherche » (rédaction d’un mémoire de 70 pages). L’option « Ouverture professionnelle », quant à elle, est orientée vers le domaine de la traduction (traduction littéraire, traduction audio-visuelle, traduction professionnelle) et donnera lieu à la traduction en français d’un texte d’une longueur d’au moins 10 000 caractères accompagnée d’une présentation et d’une analyse. Dans les deux cas, l’étudiant devra rédiger un mémoire attestant de sa maîtrise des techniques de recherche universitaire ou de traduction.

Au terme de sa formation, l’étudiant pourra poursuivre ses études en doctorat (sous réserve d’obtention d’une note supérieure à 14/20 au mémoire de M2) ou s’orienter vers les métiers de la culture et de la traduction, au sein d’une entreprise ou de collectivités territoriales.

Conditions d’accès

En Master 1

  • être titulaire du diplôme national conférant le grade de licence LLCER Chinois (sélection sur dossier, admission en fonction du nombre de places disponibles)
  • accès soumis à l'accord de la commission pédagogique compétente pour les titulaires d'autres diplômes
  • les étudiants étrangers doivent se renseigner sur la procédure spécifique (site des Relations internationales). Niveau de français requis : C1

En Master 2

  • pour les titulaires du M1, passage en 2ème année de master sur critères exclusivement pédagogiques
  • accès soumis à l'accord de la commission pédagogique compétente pour les titulaires d'autres diplômes.
  • les étudiants étrangers doivent se renseigner sur la procédure spécifique (site des Relations internationales). Niveau de français requis : C1
  • es professionnels en activité ou en recherche d'emploi qui n'ont pas le diplôme requis peuvent également candidater par demande de validation d'acquis professionnels pour accéder à la formation, ou de validation d’acquis d'expériences pour valider tout ou partie de la formation (consultez le site web du SUFCO).

Inscription

L’inscription se fait sur dossier, que ce soit en M1 ou en M2. Les capacités d’accueil étant établies de manière fixe, une sélection sera effectuée. Les critères évalués concernent la qualité du dossier, les notes aux examens, le parcours de l’étudiant et son projet personnel.

Pré-requis : maîtrise de la langue chinoise et de la langue française (C1 demandé pour les étudiants étrangers), connaissance de la culture chinoise, connaissance de l’Histoire de Chine, connaissance de la littérature chinoise.

Mobilité en Chine

Les étudiants auront la possibilité d’effectuer leur M1 ou leur M2 en Chine, dans le cadre d’un échange sous convention avec un établissement d’enseignement supérieur chinois. La sélection se fera sur dossier à la fin de la licence pour une mobilité en M1, et à l’issue de la première année de M1 pour une mobilité en M2. Dans tous les cas, les étudiants devront avoir fait leurs études à Paul-Valéry l’année précédant la mobilité.

Responsable de l’échange : Mme Balard (nancy.balard@univ-montp3.fr)

Responsables du parcours et équipe enseignante

Responsables du parcours

Equipe enseignante

  • Mme Balard (MCF)
    civilisation, études culturelles, Taïwan
    direction de mémoires en M1 et M2
  • Mme Cruveillé (MCF)
    littérature, mythes et croyances, Chine ancienne
    direction de mémoires en M1 et M2
  • M. Fabre (PU)
    économie de la Chine contemporaine
    direction de mémoires en M1 et M2)
  • M. Ma (MCF)
    Histoire et civilisation
    direction de mémoires en M1 et M2)
  • Mme Thouvenin (PRAG)
    art, bouddhisme